Bachir Attar - The Source

Posted By MiOd On Friday, November 02, 2012 Under
The Master Musicians Of Jajouka Led by Bachir Attar - The Source
La reconnaissance mondiale des Maîtres Musiciens de Jajouka remonte au feu Rolling Stone Brian Jones, à travers sa collaboration de 1968 (présentée sur son disque Brian Jones presents : the pan pipes of Jajouka), mais aussi à Paul Bowles, Brion Gysin, et William S. Burroughs qui avaient déjà établi leurs résidences en compagnie de ces musiciens des montagnes du Rif.
Produit par Marc Hurtado en 2010 ( enregistré en 2006 lors du tournage du film "Jajouka, quelque chose de bon vient vers toi", réalisé à Jajouka par Eric et Marc hurtado fondateurs du groupe Etant Donnés ), The Source marque le grand retour des « véritables » Maîtres Musiciens de Jajouka, dont le dernier album studio quasi éponyme The Master Musicians of Jajouka Featuring Bachir Attar, produit par Talvin Singh (Björk, Siouxsie & The Banshees, Massive Attack), et teinté plus électro, remonte à l’année 2000.
Leur nom provient d’un petit village au nord du Maroc, à 150 Kms au sud de Tanger, où se perpétue depuis plus de 2000 ans une tradition musicale et magique basée sur les Rites de Pan.
Leur art, auquel on attribue des vertus de guérison, est ancestral, et prend sa source dans les traditions de la Perse antique.
Lancinante et mystérieuse, la musique des Master Musicians of Jajouka est basée sur des modulations répétitives, fascinantes et inspirantes.
Jajouka, son village et ses musiciens fûrent et demeurent une source d’inspiration inépuisable, voyant ainsi défiler les principaux protagonistes la Beat Generation, et de la musique jazz et rock, de Timothy Leary (le théoricien du LSD et le prophète du psychédélisme) à l’inventeur du free jazz Ornette Coleman, en passant par Archie Shepp, Peter Gabriel, ou Mick Jagger qui en 1989, se rend au Maroc pour enregistrer un titre avec les Master Musicians pour les besoins de l’album des Rolling Stones Steel Wheels.
À la fin des années 90, Bachir Attar s’installe un temps à New York où il rencontre et collabore avec des artistes aussi différents que les bruitistes Sonic Youth, le guitariste Arto Lindsay, et le célèbre bassiste Bill Laswell. Autant d’artistes prestigieux qui viendront aussi rendre visite aux musiciens dans leurs village des montagnes du Rif.
En juin 2009, le groupe joue avec Patti Smith et Flea des Red Hot Chili Peppers au Royal Festival Hall de Londres.
La même année, leur album live Jajouka Live Vol. 1 est élu meilleur album de l’année 2009 par le magazine Wire dans la catégorie musiques du monde.
Cet album, dans lequel on retrouve toute l’essence du répertoire des Maîtres Musiciens de Jakouka, comporte plusieurs styles de musiques interprétées par les instruments traditionnels que sont les Gaitas (hautbois), Gimbris (petite guitare), Liras (flûte), Kamanjas (violon), Bendirs et Djarbougas (tambours).
Entre Hadra (musique rituelle de guérison mentale invoquant l’intervention auprès du Saint fondateur du village Sidi Ahmed Sheikh), Boujeloudia (musique accompagnant les rites de fertilité de Boudjeloud, assimilable au Dieu Pan), Hamza oua Hamzine (musique traditionnelle rappelant le temps ou les musiciens de Jajouka jouaient devant le Roi ou les cours des Sultans avant les colonisations européennes) et Jibli (musique indissociable des fêtes du village), la musique de The Source témoigne de la force musicale et rituelle d’un art local influent et éternel.
8 titres, au delà des formats et enregistrés à Jajouka dans la madrassa de Bachir Attar, dernier descendant de la lignée des chefs des Maîtres Musiciens de Jajouka, lié à la tradition soufie musulmane.

1. Habibi Tsitini
2. Talaha L'badro Alaina
3. Hanging Out in the Musicians House
4. Night Dance Under the Moon
5. Habibi Analik Wuntalia
6. Dancing in Your Body and Head
7. Hadra of Sidi Ahmed Sheik
8. Dance in the Cae of Boujaloud

Flac tracks (EAC Rip): 450 MB | MP3 - 320 kbs: 170 MB | Front Cover

Archives have 5% of the information for restoration

FLAC
Part 1 | Part 2 | Part 3

OR MP3 320 kbps
HERE

0 comments:

Post a Comment